Compte rendu du voyage d'étude à Bruxelles

Une délégation d'élus de Loir-et-Cher menée par Jean-Marie JANSSENS, Président de l'Association départementale des Maires, s'est rendue à Bruxelles du 29 novembre au 1er décembre derniers, conjointement avec leurs collègues de l’Indre (36), et du Loiret (45) ; au total, 68 élus ont profité d’un dispositif mis en place par l'AMF, la représentation en France de la Commission européenne et le bureau d’information du Parlement européen.

Ils ont tout d'abord passé une journée au Parlement européen où ils ont rencontré Carole Esclapez, représentante de l’AMF à Bruxelles, et Stéphanie Fontenas, directrice du bureau de représentation de la région Centre-Val de Loire à Bruxelles qui ont tenu à insister sur une nécessaire sensibilisation et mobilisation des élus locaux le plus en amont possible sur les sujets qui les concernent, qu’il s’agisse de législations ou de soutiens financiers.

Quatre députés se sont ensuite succédé devant les élus. Tout d'abord, Angélique Delahaye a axé son intervention sur le rapport qu’elle venait de terminer sur la volatilité des prix des produits agricoles ; les échanges qui ont suivi ont été concrets, réalistes et constructifs sur les questions agricoles.

Sur les questions budgétaires, Jean Arthuis, président de la commission des budgets, a détaillé la répartition entre les différentes politiques et attiré l’attention des élus sur le faible volume du budget européen au regard de toutes les priorités qu’on lui assigne et a posé aussi très clairement la question de la nature du budget européen qui repose aujourd’hui en grande partie sur les contributions des Etats membres et qui aurait tout intérêt à évoluer.

Par la suite, Michèle Rivasi, députée européenne, a insisté sur l’importance des réglementations européennes en matière environnementale, un domaine où la légitimité et l’utilité de l’Union européenne ne peuvent être contestées.

Enfin, Jean-Paul Denanot, député européen, a clôturé les échanges en intervenant sur la politique de cohésion et plus particulièrement sur les fonds structurels. Les élus ont ensuite pu assister un moment à la session plénière, pouvant observer leurs députés au sein de l'hémicycle.

Le lendemain, les élus de Loir-et-Cher ont rencontré les administrateurs de la Commission européenne qui leur ont délivré une autre perspective sur les mêmes sujets et montré des présentations techniques sur d’autres domaines tels que la stratégie européenne pour l’emploi, le développement des énergies renouvelables, etc.