Second tour : le ministère de l'Intérieur annonce des règles d'organisation très strictes